Permettre au patient de lire ses données de santé partagées par les hôpitaux

Les hôpitaux, en tant que producteur de données de santé, ont également la possibilité d’activer l’option dans leur logiciel médical afin de permettre au patient d’accéder au contenu des données qu’ils publient.

Les paramètres des logiciels médicaux des hôpitaux (DPI) permettent d’adapter les modalités d’accès (immédiat, après un certain délai ou pas d’accès) en fonction des différents types de documents qui sont partagés sur les réseau de santé dans le cadre du partage électronique.

Certains documents provenant notamment des hôpitaux ont un statut particulier car ils nécessitent la présence d’un médecin traitant afin de révéler le contenu au patient dans les meilleures conditions. Ces documents peuvent avoir le statut « libérable par le médecin traitant ». Demandez à votre médecin de libérer vos documents dès qu’ils vous ont annoncé le contenu de votre rapport hospitalier. Il devra le faire manuellement pour chaque document via son portail web sécurisé. Découvrez les étapes à suivre dans la deuxième partie de la vidéo. 

C’est la direction médicale de chaque institution de soins qui décide de ses propres règles de publication et d’accès au patient. On peut donc imaginer que dans un premier temps certains patients puissent expérimenter une situation disparate en fonction des décisions des différentes institutions où il s’est fait soigner.