Quels sont les droits d’accès spécifiques à chaque profession ?

En fonction de leurs droits d’accès, chaque catégorie de professionnel a accès à certaines données partagées. Les règles d’accès varient en effet en fonction des professionnels qui consultent vos données. Par exemple, un pharmacien ne pourra pas voir vos résultats de laboratoire mais un médecin pourra voir les médicaments qui vous ont été délivrés.

Dans l’état actuel, à l’échelon national, seuls les médecins et  les pharmaciens ont accès à vos données. Les règles d’accès par défaut pour les autres professionnels de santé (quelles informations pourront consulter les infirmiers, kinésithérapeutes, etc.) seront progressivement établies.

Rappelons que pour exister, cette « relation thérapeutique » doit pouvoir être prouvée : c’est le cas par exemple lorsque vous donnez votre carte d’identité électronique au service d’admission d’un hôpital, à un médecin généraliste ou à un pharmacien.